FAQ / Archives

Rotor-Club de Lognes - FAQ / Archives


MENU :

Accueil
Panneau info
L'équipe du RCdL
Adhésion
Vol d'initiation
La flotte
Evénements / Sorties
Photos des sorties
Métar/ATIS
Points GPS
FAQ / Archives
Récits
Liens
Recherche
Boutique
Petites annonces
Contact


Du neuf :

 

- Nouvelles infos...

 

- Stage montagne 2012

 


 

 

FAQ

  1. Comment réserver une machine ou un cours ?

  2. Où trouver un médecin aéronautique ?

  3. Comment devient-on pilote ?

  4. Pourquoi payer un coup à l'instructeur et au bureau ?

  5. Qui fait quoi ?

  6. Qu'est-ce que "l'esprit club" ?

  7. Quand c'est-y donc qu'on fait ci ou ça ?

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à les poser à un membre du bureau.


Comment réserver une machine ou un cours ?

Le pré-requis est d'être membre de l'association. Une fois cette formalité accomplie, il vous suffit de contacter notre président-instructeur-chef-pilote (voir dans les membres), de voir ses disponibilités et celles de l'appareil visé puis de vous entendre sur un créneau.

Règle de bon sens : un membre dont le compte est en négatif est interdit de vol jusqu'à ce qu'un règlement (chèque) soit reçu par le trésorier.

Retour au début

Où trouver un médecin aéronautique ?

Un rapide tour sur le site de la DGAC ou la FFA (par ailleurs un site fort intéressant même s'il n'est pas de voilure tournante... - Guide du pilote\recherche\un médecin) et vous trouverez cela très facilement !

Globalement, rien de particulier à craindre, il faut juste être en bonne santé. Si souffrez d'une affection particulière, contactez-nous, une dérogation peut être envisagée dans certains cas.

Retour au début

Comment devient-on pilote ?

Si vous souhaitez d'abord prendre contact avec le monde de l'air, vous pouvez demander à effectuer un vol d'initiation avec nos instructeurs. Ce vol vous permettra de découvrir les rudiments du pilotage ainsi que quelques notions théoriques. Cet aperçu comptera dans votre formation si vous décidez de la poursuivre. D'autre part, il vous permettra d'estimer vos capacités et de vous faire découvrir tout l'intérêt de cette merveilleuse machine qu'est l'hélicoptère.

Si vous décidez de poursuivre, les conditions de formation d'un pilote privé*, fixées par les normes JAR-FCL 2, sont les suivantes :

  • Avoir accompli au minimum 45 heures de vol (les titulaires d'une licence de pilote privé avion ont le droit de faire prévaloir 10% de leur total d'heures en tant que commandant de bord à hauteur de 6h maximum soit 39 heures) **,

  • Totaliser au minimum 35 heures de vol en double commande (5 heures peuvent être effectuées sur un simulateur de vol homologué) et au moins 10 heures en solo supervisé **,

  • Avoir 17 ans révolus le jour de l'examen en vue de l'obtention de la licence,

  • Subir avec succès les examens théoriques et pratiques prévus par arrêtés,

  • Avoir passé la visite médicale auprès d'un médecin agréé (Liste des médecins agréés (DGAC)).

L'instructeur étant présent très souvent à l'aéroclub, le stage de formation au brevet de pilote privé hélicoptère peut éventuellement être organisé sur une période bloquée.

Par la suite, vous pourrez continuer à progresser par la participation aux stages que propose le club : montagne (effets de l'altitude, du vent par les reliefs, approches en perte de références visuelles, ...), précision (exercices de mania ou d'atterrissage notés), nuit(mania, approche et atterrissage, ...), mécanique, ... Certains de ces stages sont à votre demande.

Avec ces données sur le nombre d'heures et le coût de l'heure (voir page de la flotte), vous pouvez calculer à combien revient une formation. N'y voyez qu'une simple estimation, chaque élève étant unique, la progression est imprévisible et il peut arriver qu'il soit nécessaire de faire quelques heures de plus pour être bien sûr de réussir l'examen d'une part, et être sûr de bien maîtriser les choses d'autre part.

A ce coût de vol calculé, il convient d'ajouter le coût du vol de test, celui de la formation théorique (en cours de redéfinition), les coûts d'adhésion, ainsi que des cartes(à renouveler régulièrement), planche de vol, règle de déroutement, etc. Ceci étant, excepté pour les cartes et adhésions, le reste est acquis de manière presque définitive, et, en regard de la formation, d'un coût tout à fait abordable !

* : La licence de pilote privé hélicoptère permet de voyager et d'emporter sans rémunération des passagers sans limitation de distance, dans le respect des règlements aériens et douaniers.
** : Le nombre d'heures de vol nécessaires pour l'obtention du brevet sont donnés à titre purement indicatif et peut varier suivant les personnes.

 

Retour au début

Pourquoi payer un coup aux instructeurs et au bureau ?

Parce qu'ils sont tous bénévoles et prennent (beaucoup) de leur temps voire de leur finances personnelles pour "faire marcher" tout ça, et que sans eux, ben y'aurait pas de club, et pis de toute façon, y'a pas besoin de raison pour les arroser !  ;-)

P.S. : vous ne trouverez évidement pas d'alcool au club, mais ça n'empêche : on apprécie le reste aussi !

Retour au début

Qui fait quoi ?

Dans le Rotor-Club, il y a un bureau. Le président préside (représente le club et en est responsable, organise les réunion et veille à l'animation de son petit monde), le secrétaire général fait son secrétariat (adhésion, assurance, location des machines, veille des certificats médicaux le cas échéant, organise des manifestations, ...) et le trésorier "très ordre", fils spirituel de l'oncle Picsou, compte les sousous et harcèle ceux qui sont dans le rouge (ou limite). Le webmaster masterise le site web (rien à ajouter à part qu'il se trouve ici que le trésorier se trouve être aussi le webmaster). Vous les retrouverez dans les membres.

Il leur arrive d'être anxieux et/ou stressés, ils vocifèrent parfois, mais mordent rarement...  ;-)

Retour au début

Qu'est-ce que "l'esprit club" ?

Ahh... L'esprit club... Il y a tant à dire sur ce point...

L'essentiel tient dans le fait que les membres ne doivent pas être de simples consommateurs, mais aussi de temps en temps mettre la main à la pâte (ex : lavage des appareils, balayage du hangar, ...) et donner un peu d'huile de coude (aider à la préparation d'un événement du style la galette des rois) pour que ça ne soit pas toujours les mêmes qui fassent tout. Et puis il n'y a rien de pire que les "yaka" et autres "faut-qu-on"...

 

Je ne saurais trop vivement vous recommander à ce sujet la lecture de cette page de nos amis de l'aéroclub de Lens, vous m'en direz des nouvelles !

Retour au début

Quand c'est-y donc qu'on fait ci ou ça ?

réponse : quand vous nous donnerez un coup de main pour l'organiser !

Retour au début


Archives

Documents

Rapports



Accueil | Panneau info | Léquipe du RCdL | Adhésion | Vol dinitiation | La flotte | Evénements / Sorties | Photos des sorties | Métar/ATIS | Points GPS | FAQ / Archives | Récits | Liens | Recherche | Boutique | Petites annonces | Contact

 Rotor-Club de Lognes - Tous droits réservés.
Pour toute question ou problème concernant ce site Web (lien mort par exemple), envoyez un courrier électronique au webmaster.
Ce site n'est pas déclaré à la CNIL selon la dispense N°8 concernant les associations. Toutefois, vous pouvez à tout moment contacter le webmaster ou le secrétaire général pour toute modification des données vous concernant.
Dernière mise à jour le : 26 mai 2015.

  eXTReMe Tracker